Bienvenue au Quartier Général.

 

Vous vous trouvez dans le centre opérationnel de notre agence de détectives privés, en plein cœur du Vème arrondissement.  Nous avons voulu associer l'univers d'un Paris secret, méconnu et cocasse et celui de la bande dessinée dont le quartier s'est fait une spécialité. Tout cela dans le but d'essayer de faire voyager parisiens et visiteurs à travers 10 des enquêtes les plus emblématiques menées par nos équipes, que vous retrouvez sur notre carte de Paris et sur les menus.

 

Les décors sont de Gilles Guillot, les illustrations de Christophe Merlin et les textes de l'ensemble de nos détectives et de l'illustrateur.

 

 

 

Welcome to Le Quartier Général.

 

You are in the headquarters of our private detectives agency, in the heart of the 5th district of Paris.

We decided to associate the world of secret and unknown Paris and the world of comics, which the neighborhood is specialized in. We wanted to make both Parisians and visitors travel through 10 of the most representative investigations conducted by our team, which you can find on the map on the wall and on our menus. 

 

Decoration: Gilles Guillot – Illustrations: Christophe Merlin – Texts: our detectives & illustrator

 

L E S    E N Q U E T E S  /  T H E   I N V E S T I G A T I O N S

THE BLACK BARON:

In order to enlighten the new Carroussel bridge near the Louvre, built at the end of the 1930s, decorator Raymond Subes conceived a complex system of telescopic street lamps.

 The Louvre perspective remains majestic when the 4 pillars are on low position.

Built in 1946, Sube's street lamps are 20 meters high at night and come down to 13 meters in the morning.

The ingenious machinery only worked once perfectly, and then remained obstinately on low position for more than 50 years.

Restored and made more reliable, the lighting of the Carrousel bridge became mobile again in 1999.

The Black Baron, who was used to making the headlines for flying over Paris without revealing himself, decided to salute the 3rd millenium by flying between the street lamps and going up the Seine in his airplane.

According to the Quartier Général agents, this drawing is the only proof of his performance.

LE BARON NOIR

LA DERNIERE COLONNE

Impressionnants cambriolages en série dans les XV et VIIème arrondissements!

Une agile silhouette gainée de noir échappe aux forces de police en disparaissant sous les arcades du métro aérien.

Celle que la presse a déjà surnommée "la monte-en-l'air" reste insaisissable. Les quelques indices relevés sont formels, le suspect est bien une femme.

Mais ce sont les traces de composition chimique semblable au gaz de ville qui servait autrefois à l'éclairage public qui intriguent le plus nos agents... C'est ainsi que l'on va se souvenir qu'une des dernières colonnes Morris utilisées par les allumeurs de réverbères pour y ranger leur matériel est toujours installée boulevard de Grenelle.

On y découvrira bien la perche servant à crocheter quelques fenêtres, et les accessoires vestiges de l'époque de l'éclairage public.

Mais aussi une trappe dissimulée dont l'ouverture donne accès à un petit réseau désaffecté de galeries d'entretien des égouts. Sachant probablement son subterfuge mis à jour, la monte en l'air ne réapparaitra plus dans le quartier.

THE LAST MORRIS COLUMN

Impressive series of burglary in the 15th and 7th district of Paris.

An agile shape dressed in black escapes the Police by disappeared under the archways of the open-air metro.

The press already nicknamed her "the cat burglar", and she remains evasive. The few clues gathered are positive: the suspect is a woman.

The most intriguing for our agents are the traces of a chemical component similar to the gas used to enlighten the streets of Paris during the last century.

Then our agency remembered that one of the last Morris columns to be used as storage for the lamplighters'  tools remains boulevard de Grenelle.

There was discovered the perch used to open the windows, and a few accessories, relics of the past.

But also a hidden hatch, giving access to an anbandonned network of tunnels. Realising that her trick had been discoveredn, the cat burglar never appeared again in the neighborhood. 

Pour éclairer le nouveau pont du Carroussel construit à la fin des années 1930, le décorateur Raymond Subes conçoit un système sophistiqué de réverbères téléscopiques.

En résuisant l'installation à 4 pylones, la jolie perspective vers le Palais du Louvre conserve toute sa majesté.

Mis en place en 1946, les candélabres de Subes culminent, le soir venu, à 20 mètres, pour redescendre, le matin, à 13 mètres.

L'ingénieuse machinerie fonctionnera à la perfection ... une seule fois ... avant de se figer obstinément en position basse pendant plus de 50 ans.

Restauré et fiabilisé, l'éclairage du pont du Carroussel retrouvera son étonnant mobilité en 1999.

L'improbable Baron Noir, qui avait defrayé les chroniques parisiennes en survolant la capitale sans se montrer, aurait alors salué l'avènement du 3ème millénaire en inscrivant la silhouette de son avion entre les candélabres, dans une remontée aussi téméraire que clandestine de la Seine.

D'après les recherches de agents du Quartier Général, seul ce dessin atteste de la performance...

  • Wix Facebook page
  • Wix Google+ page

Du Second Empire au Paris des Années Folles, les cocottes n'avaient pas leur pareil pour révéler aux épicuriens les délices de tous les plaisirs.

Ce n'était pas sans un certain cout pour l'amateur assidu, d'autant plus que ces demoiselles, grandes collectionneuses de pierres rares, connaissaient déja la chanson bien avant qu'elle ne soit écrite: "Diamonds are a girl's best friends".

 

Sur les quais de Seine, un restaurant renommé pour la discretion et le confort de ses petits salons, se prêtait particulièrement bien à ces échanges de bons procédés.

Lesz demi-mondaines n'hésitaient pas à vérifier l'authenticité de leur cadeau en l'éprouvant sur les miroirs de l'établissement. Et malheur aux trafiquants en verroterie! L'un d'eux le paiera de sa vie. Au préil de leur vertu, les agents du Quartier Général devront se débattre dans les milieux des diamantaires d'Anvers et des "Petites Femmes" de Paris.

Quel sera le plus secret des deux?

 

LE MIROIR AUX DIAMANTS

THE DIAMONDS MIRROR

From the Second Empire to the Roaring Twenties, the courtesans knew how to introduce epicurians to the delights of the time. It did not come cheap for the regulars, the ladies being collectors of rare rocks and already singing the song long before it was written: Diamonds are a girl's best friends.

 

On the banks of the river Seine, a restaurant known for the discretion and comfort of its small rooms, was the adequate place for this kind of exchange.

 

The courtseans did not hesitate to check the authenticity of the gifts they received by trying it on the mirrors of the restaurant. Forgers, beware ! One of them will pay it with his life. Endangering their very virtue, the agents of Le Quartier Général will have to navigate between the worlds of the diamond merchants from Anvers and the harlots of Paris.

Which is to be the more secretive?

VAPEUR D'ORIENT

"Cathedrale de l'humanité nouvelle" d'un XIXème siècle à toute vapeur, la gare emblématique de l'ancien réseau de l'Est peut s'enorguillir de toujours reçevoir à quai le luxueux Venise-Simplon-Orient-Express.

Aux normes de son myhtique modèle des années 30, ce train demeure réfractaire à la climatisation de ses voitures. Cependant il se garde bien de circuler entre décembre et février. Peut etre le souvenir tenance de cet hiver 1929...

Bloqué dans les Balkans par d'énormes congères, le palace roulant eu tôt fait de se réduire à l'état de chambre froide.

Cette mésaventaure offrira à Agatha Christie le cadre d'un de ses plus célèbres romans.

Mais ce que l'on sait moins, c'est que si le train transporta et attisa l'imagination d'un certain nombre de grands de ce monde, il ne connut fort heureusement aucun crime à son bord. Grâce notamment à l'intervention de nos agents, déguisés en préposé des Wagons-Lits, en Maharadjah haut en couleur ou en lors anglais féru d'archéologie. 

Leur principal fait d'armes? Avoir évité le pire lorsque le roi de Bulgarie, Ferdinand Ier, exigea de prendre les commandes de la locomotive,  au risque d'en perturber le confort légendaire, et de conduire le convoi au fond d'un ravin.

 

EasternVapour

 

Gare de l'Est, in the North of Paris, was once the symbolic station of the XIXth century and its steam craze. It still welcomes the Venise-Simplon-Orient-Express, the most famous of all trains.

Built in the 1930s, the Orient Express never upgraded to air conditionning, and is still heated by stoves. Which is why it does not circulate between December and February. Probably also in memory of the winter of 1929... when trapped in ice, the palace on wheels turned into an enormous refrigirator. This misfortune incidentally inspired Agatha Christie for her most famous story.  

It is little know that the train, although he carried many famous passengers, was never the scene of any crime. Partly thanks to the interventions of our agents, disguised as Maharadjah, English lords or train employees. Their biggest achievement was convincing the king of Bulgaria, Ferdinand Ist, not to drive the engine, as the Orient Express would probably have ended at the bottom of a ravine, loosing its legendary confort.

LE FANTOME DU JARDIN TROPICAL

Paris, 1907.

L'exposition coloniale ferme ses portes. 

Les habitants des villages regagnent les possessions françaises aux quatre coins de l'Empire.

Tous? Non, car l'espace envahit par des herbes folles reste le domaine de milliers d'esprits.

Peu connu, peu visité, peu entretenu, se promener dans les vestiges du Jardin d'Agronomie Tropicale du Bois de Vincennes n'est pas sans risque pour le visiteur non initié.

Les agents du Quartier Général devront-ils mobiliser les services de marabouts pour exorciser les lieux ou s'agit-il plus simplement d'un descendant des autochtones invités au début du siècle, jaloux de cet espace sauvage qu'il considère comme la terre de ses ancêtres?

 

The ghost of the Tropical Garden

 

Paris, 1907.

The colonial exhibition is closing.

The inhabitants of the villages return to the French colonies around the globe.

Although, not all of them seem to have gone, as the abandonned place is now filled with weeds and spirits.

Unknown and unkept, strolling in the Tropical Garden of the Bois de Vincennes can be dangerous for the uninitiated.

Will the agents of Le Quartier General need the help of wizards to exorcise the place or is it just a descendant of the members of the tribes who were invited to the exhibition at the beginning of the century, who considers this forsaken garden as the land of his ancestors?

 

 

L'ANGUILLE DE L'OPERA

Si d'aucuns s'accordent sur l'existence d'un fantôme hantant l'Opéra Garnier, bien peu peuvent se vanter d'avoir aperçu la fabuleuse anguille géante, locataire du mystérieux lac de l'Opéra.

En réalité, le lac n'est qu'une citerne, idée géniale de l'architecte Charles Garnier pour consolider les fondations de la partie centrale du bâtiment construit sur les sous sols marécageux du IXeme arrondissmeent.

Existe-t-il un mlien entre l'ancien prestidigitateur responsable de nombreux méfaits et le poisson géant? Même si le fantôme s'est repenti depuis longtemps, le mystère reste entier pour la communauté scientifique.

Comment cette anguille, borgne au demeurant, a-t-elle bien pu se frayer un passage à travers les méandres que composent le réseau d'eau parisien, et surtout comment peut elle survivre dans ce milieu fermé?

Avec l'aide des spécialistes du Muséum d'Histoire Naturelle, nos hommes devront plonger dans ce royaume des ténèbres pour le découvrir.

 

The Eel of the Opera

 

If the Phantom of the Opera is know by everyone, only a few can boast they caught climpse of the fabulous giant eel, tenant of the mysterious lake of the Opera.

The lake is actually only a tank, solution created by the architect Charles Garnier in order to consolidate the building which was built on the swamps of the IXth district of Paris.

Is there a link between the Phantom, a former magician who commited many mischiefs and the giant fish?

The mystery is still intact for the scientists, who wonder how the one-eyed eel managed to enter the lake and to survive in a closed environment. With a little help from the specialists of the Museum of  Natural History, our inspectors will have to dive in the realm of darkness to find out.

 

 

LE SORTILEGE DE DUPUYTREN

Blanche-Neige, Dark Vador, joueur de foot ou même ticket de métro, la statue de Guillaume Dupuytren, trônant au coeur du jardin de l'Hôtel Dieu, supporte deux fois par an la créativité débridée et plutôt potache des étudiants en médecine, célébrant ainsi la fin de leur internat. La pratique serait apparue dans les années 90, transformant ainsi une scultpure très conventionelle en Manneken Pis parisien.

Le célèbre chirurgien du XIXème siècle était aussi réputé pour son caractère irascible et son irrépressible désir de renommée.

Mais que cache réellement cette coutume?

Il se dit dans les couloirs de l'hôpital qu'elle servirait à masquer la copie grossière qui aurait remplacé la statue originale, que nos agents vont tenter de retrouver dans les sous-sols de l'institution médicale de l'Ile de la Cité.

Spiritisme, bizutage ayant dégénéré, pari d'étudiants quelque peu éméchés, aucune hypothèse ne doit être écartée. 

Espérons que l'homme était, malgré sa réputation difficile, expert question autodérision.

 

The Dupuytren Spell

 

Snow White, Darth Vador, football player or even subway ticket...

The statue of Guillaume Dupuytren, sitting in the middle of the garden of the Hotel Dieu Hospital, facing Notre Dame, has to cope twice a year with the wild pranks of the med shcool students who celebrate the end of their residency by dressing him up.

This custom appeared in the 90s, turning this quite conventional scultpture into the Parisian quivalent of the Manneken Pis.

The famous 19th century surgeon was also know for being bad tempered and aspiring for fame.

But what is this tradition hiding?

In the runways of the hospital, rumor has it the diguises try to conceal the fact that the statue is only a replica. The original is supposed to be hidden in the basement of the famous hospital.

Spiritualism, initiation ritual that went wrong, bet between merry students, no hypothesis can be ruled out.

Let's just hope the surgeon, despite his tough reputation, was an expert in self-mockery!

 

 

 

 

LA FUREUR DU DRAGON

"Lorsque la tête du dragon apparaitra, l'eau s'embrasera"

Cette mystérieuse prédiction ancestrale chinoise, rompant avec les dogmes anciens des éléments composants l'univers, met les habitants du XIIIème arrondissement en émoi. La Fontaine Dragon, construction de fer et de verre, surgit et replonge dans les entrailles de la terre, à l'aplomb d'une usine souterraine de traietement des eaux de la Seine.

A intervalles réguliers, l'eau sous pression parcourt le long corps creux du monstre assoupi.

Il parait bien paisible pourtant, mais comme un volcan en sommeil, il ne demande qu'à se réveiller.

Et si Chen Zhen, son auteur, s'est bien gardé d'en dévoiler la tête, celle-ci peut apparaitre à tout moment.

Peu sensibles aux croyances populaires, et malgré les mises en garde des vieux sages de la communuauté chinoise, nos agents sont tout de même sacrément troublés lorsque, le soir venu, les méandres de la bête s'illumineront aux couleurs des feux de l'enfer.

 

The Wrath of the Dragon

 

"When the head of the dragon appears, fire on the water will light."

This mysterious chinese prediction, breaking with the ancient dogma of the 4 elements of the univers, brings turmoil among the residents of the 13th district of Paris.

The Dragon Fountain, an iron and glass sculpture, emerges and plunges back in the womb of the Earth, above an underground wastewater treatment plant.

From time to time, pressured water fils the long hollow body of the sleeping beast. 

It looks quite peaceful, but just like a sleeping volcano, it only awaits its waking.

The artist, Chen Zhen, did not display the head, and it can appear anytime...

Although they were warned by the wise elder members of the Chinese community, our agents will be quite confused when, at night, the twists of the beast will light with the colors of the flames of hell.

 

 

 

 

 

 

LOO Y ES-TU?

ARUM TITAN

Voici une enquête un peu différente qui est confiée à nos limiers.

Il ne s'agit pas à proprement parler de résoudre une énigme, mais plutôt de réhabiliter la mémoire d'un homme, le plus grand marchand d'art chinois du XXème siècle?

Qui êtes vous donc, M. Loo?

Chinois en Chine, Dandy en Occident.

Défenseur de la culture chinoise et pilleur de ses richesses.

Profondément ancré dans son époque, mais absolument visionnaire.

Philanthrope, mais peu scrupuleux.

Proche du plus modeste de ses compatriotes, et fréquentant les Rockfeller et les Vanderbilt.

Considéré comme un traître dans son pays mais honoré et respecté en occident.

Incroyable destin que celui de cet orphelin devenu cuisinier, qui s'embarque pour l'Europe à 22 ans et qui sensibilisera l'oeil des occidentaux aux trésors artistiques de la Chine ancestrale.

Reste cette imposante pagode, érigée en 1926 et ses archive qui viennent d'être miraculeusement exhumées et qui révéleront sans doute bien des secrets.

 

PEEK A LOO

 

Our agents have to deal with a new kind of investigation.

It is not really  a mystery they have to solve but the memory of a man, the biggest chinese art dealer of the 20th century, they have to restore. 

Who are you Mr Loo?

Chinese in China, Dandy in the West.

Champion of the Chinese culture, but raider of its wealth.

Anchored in its time but absolutely visionary.

Philanthropist, but not trustworthy.

Close to the destitutes, but friends to the Rockefellers and Vanderbilts.

Considered as a traitor in his country but honored and respected in the West.

The incredible destiny of an orphan who became a cook and boarded to Europe at 22 and will teach westerners about the treasures of ancient China.

What remains is this pagoda, built in 1926 and his archives, that will probably reveal many secrets.

 

Un jardinier des serres d'Auteuil alerte nos équipes de la spectaculaire floraison d'un specimen non répertorié à l'inventaire.

Plus de 3m de hauteur et 5m d'envergure pour son unique pétale : des dimensions hors-normes jamais observées à ce jour pour cette espèce des jungles de Sumatra.

En plein épanouissement, la température de la plus grande fleur du monde augmente considérablement et elle exhale alors un délicat parfum... de viande passablement avariée, à plus de 800m.

Si d'ordinaire la floraison ne dépasse pas 72h, voici plus d'un mois que la fleur empeste l'atmosphère et dérègle le climat des serres.

N'écoutant que leur courage, nos agents, spécialisés en botanique et équipés de de scapahandres appropriés, se préparent à affronter le monstrueux Arum Titan avant qu'il ne contamine de manière irrémédiable le Bois de Boulogne voisin.

Après avoir endigué son expension, des analyses dans le laboratoire du Quartier Général conduiront nos botanistes à se demander si la plante avait opéré une mutation seule ou si elle avait été aidée par quelques naturalistes mal intentionnés.

The gardeners of the greenhouses of Auteuil alerted our team about the spectacular flowering of an unlisted specimen

3 meters-high and 5 meters-large for its only petal, the dimensions have never been seen before for this species of the jungles of Sumatra called Arum Titan

During the flowering, the temperature of the largest flower in the world rises, and it exhales a perfume of stale meat 800 meters around.

The flowering usually only lasts 72h, but this specimen has been smelling for more than a month, and is disrupting the climate of the greenhouses.

Our agents specializing in botanics, wearing special diving suits, are ready to face the monstruous Arum Titan, before it infects the whole Bois de Boulogne.

After stopping the expansion, analysis in the labs of le Quartier General will bring our inspectors to wonder wether the flower evolved of if it had been modified by evil-minded naturalists.

 

L A   C A R T E   /   O U R   M E N U

 

 

cliquer ici/click here

 

et nos plats et desserts du jour, selon l'imagination du chef!

and daily specials created by our chef

 

 

N O U S   T R O U V E R  /  W H E R E   T O   F I N D   U S

I N T R O D U C T I O N

Cafe Le Quartier Général Copyright 2017